Rencontre avec Marc Withofs

 Ex – Président de l’Association des habitants et des commerçants du quartier du Marché aux Poissons (Vismet)

Homme de cœur et d’action, il a son franc-parler.  Il aime passionnément: son métier d’antiquaire, la mer et son quartier !

En quoi consiste votre action dans le quartier ?

 Il y a près de 10 ans, on m’a demandé de devenir président  (…)

Ce travail me prend une journée et demie à 2 jours par semaine : pour écrire du courrier, pour expliquer ce qui ne va pas dans le quartier, pour traiter les différents problèmes.

 Beaucoup de discussions avec la Ville, surtout en ce moment avec les Plaisirs d’Hiver car il y a pas mal de problèmes à gérer.  (…)

 (…)  Je voudrais surtout améliorer la Place avec de nouvelles terrasses par exemple.  Mon objectif est de parvenir à une certaine homogénéité. (…) Bien sûr, maintenant nous avons des trottoirs plus larges.  C’est beaucoup plus agréable pour tout le monde mais le problème de parking  reste  important. Je comprends le mécontentement des riverains car à la suite aux travaux, 92 places ont été supprimées. (…)

 Avez-vous une équipe pour vous seconder dans votre travail ?

 Non, je n’ai que Michel Smeesters, de l’Hôtel Welcome qui m’aide de temps en temps et une amie à lui qui fait un peu de courrier de manière bénévole.

Il y a des administrateurs de l’Association comme Freddy Devreker du restaurant « La Belle Maraîchère », qui s’occupe très bien de toute la comptabilité et de la partie Trésorerie.

Il est assez rare de trouver des associations qui allient commerçants et habitants

 Effectivement.  Il faut savoir qu’aujourd’hui beaucoup pensent qu’un commerçant ne peut pas s’entendre avec un riverain.  Or, je pars du principe que l’entente et le dialogue sont toujours possibles.  On peut trouver des solutions entre nous, gentiment,  sans devoir passer par des services juridiques, par un Tribunal, par la Ville de BXL. 

 Lors d’une précédente rencontre, vous avez abordé la transformation possible de l’Eglise Sainte Catherine en « Halle Gourmande ».

 (…) Au départ, j’avoue avoir été choqué par l’idée d’en faire une Halle Gourmande.  Mais pourquoi pas : c’est un moyen de renforcer l’identité du quartier où se trouvait le marché matinal dans le temps.  (…)Il y a des tas de petites ruelles fort agréables comme à Paris, des impasses que les gens ne connaissent pas.  Il faut que ce soit agréable de s’y balader, il faut que toute la ville soit propre.

 Mme Lalieux, Echevine de la Propreté fait un gros effort de ce côté-là. Elle n’a pas l’échevinat le plus facile.  Loin de là.  Elle fait un grand travail en multipliant les actions.  Maintenant, il faut sensibiliser les gens, il faut leur donner une éducation! (…)

 En conclusion, que voudriez-vous dire aux habitants et aux commerçants du quartier ?

(…) Il faut garder cette image du village au centre-ville. (…)

Je discutais hier avec le fils d’un restaurateur qui vient habiter le quartier.  Il me disait : «(…)

quand je traverse tout le marché aux Poissons, je serre la main à 10 personnes ».  Vous connaissez beaucoup d’endroits à BXL où vous pouvez faire cela ? (…)

 Le Noordzee est une très bonne initiative : (…)  tout le monde s’y rencontre et se parle.  On y règle énormément de problèmes, devant un verre de vin (…)

Il y a beaucoup à faire dans le quartier. Les gens sont réceptifs et ils accueillent les bonnes choses et les voient d’un bon œil.  Ils regardent et se disent : « Tiens ! Il y a d’autres personnes que les employés de la ville qui nettoient le quartier ! ».  Ça se remarque quand vous (*) passez.  Il y a une sympathie qui se crée et un dynamisme qui s’installe et je crois que progressivement les gens respecteront leurs trottoirs, et continueront à les nettoyer et c’est comme cela que nous aurons une ville propre.  Et j’ai toujours dit que « Propreté = Sécurité ».  C’est essentiel !

(*) : Les équipes de Nouvelle Acropole/Philo Cité

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *